Prinzen

Aujourd'hui, une fois n'est pas coutume, je vais vous parler d'un sujet de fond. Je pourrais raconter ma vie, expliquer les cours que je suis, donner mon avis sur la crise financière et ses impacts sur l'économie, mais non, il y a bien plus importants : les Princes. Vous m'avez peut-être déjà lu à ce sujet, en expliquant qu'ils étaient différents en Allemagne. C'est bien plus fourbe que ça, et j'en apporte aujourd'hui la preuve.

Pour commencer cette expérience, je me suis rendu de bon matin dans un supermarché (il faut les prendre par surprise, sinon ils se cachent). Là stupeur, deux paquets différents, qui d'après l'emballage contiennent tout les deux le même biscuit. Interloqué, je choisis de profiter de mon reliquat Erasmus pour faire des folies et vous permettre de lire cette enquête.

Clairement, on peut rapidement vérifier sur l'emballage que la différence de taille n'est pas due à une promotion. Je n'ai pas pris de photos de haut, mais on se rendrait compte que le diamètre n'est pas non plus le même. Nous avons donc à notre gauche les princes de type "allemands" et à droite les princes de type "français". Je continuerai de les appeler ainsi durant la suite de l'étude.

Ouvrons désormais le paquet, et attaquons nous à l'aspect extérieur. Tout d'abord une petite vue de haut, pas bien méchante.

On voit déjà à l'oeil nu (enfin en regardant la photo) que l'allemand à droite est plus grand. On peut confirmer cette impression en superposant les deux.

Admirez le décalage, sans trucage. Et encore il est minimisé par un défaut du prince français, qui n'a pas les deux parties du biscuit bien en face (le contrôle qualité chez les princes c'est pas toujours ça, on en voit même parfois avec les biscuits à l'envers). Voilà pour la vision de haut, qui explique la différence de diamètre, mais certainement pas la hauteur différente du paquet évoquée sur la première image. Revenons donc à un point de vue horizontal.

Analysons un peu l'image. Ce dont je vous parlais, le défaut de conception du biscuit français (à gauche), est ici bien visible. Le chocolat n'a pas été versé de façon homogène, la partie gauche est écrasée et la partie droite surélevée. Pourtant, même au point le plus haut, il atteint à peine la taille du biscuite allemand à droite. À droite d'ailleurs on peut admirer la quantité de chocolat supplémentaire, clairement la différence existe. J'aurais pu chercher un prince de type français bien formé, mais cela aurait gâché un peu la spontanéité de l'expérience. Voilà pour les observations visuelles.

Et maintenant, parlons un peu technique, hardware comme on dit parfois.

Pour un prince français :

  • 5,8cm de diamètre
  • 1,25cm de haut (légèrement surestimé probablement du fait des malformations, en fait tout le paquet est comme ça...)
  • 2mm de chocolat
  • 17,7g
  • 40% de pâte chocolatée

Pour un prince allemand :

  • 6,2cm de diamètre
  • 1,3cm de haut
  • 4mm de chocolat (2 fois plus !)
  • 23,7g
  • 46% de pâte chocolatée

Du coup, devant ces statistiques, on pourrait penser sans appel que les princes allemand sont bien plus énergétiques, plus sucrés, et tout le tralala, que les princes français. Et bien étrangement il n'en est rien. On retrouve sur les paquets ces valeurs (par biscuit, caractéristique du français puis de l'allemand) :

  • 731kJ - 483 kJ (soit 50% de plus pour les français, ce qui fait 41,kJ/g contre 20,3jK/g, je trouve ça énorme)
  • 14% de sucre contre 9%
  • 10% de lipides contre 7%
  • 25% contre 18% d'acides gras saturés

Voilà pour les différences. Après pour le goût, le problème des biscuits allemands, c'est qu'ils perturbent les habitudes (notamment sur la manière de les manger, c'est totalement différent de manger chocolat et biscuit séparé, du fait qu'il y a bien plus de chocolat). Mais bon ça doit être comme Linux, si ça perturbe au début, c'est certainement bien mieux après un temps d'adaptation !

Si vous souhaitez plus d'informations sur cette enquête, n'hésitez pas à me contacter sur enquete-prince@fourcot.fr (ou en commentaire, ça devrait aller...).

Commentaires

1. Le lundi 13 octobre 2008, 23:14 par Jeb

Ca marche aussi avec les BN ?
Sinon en Angleterre j'ai pu constater que les mars/lyon on pas la même taille qu'en france. Une piste à explorer ?

2. Le mardi 14 octobre 2008, 11:36 par flo

Je me souviens pas d'avoir vu de BN, et honnêtement j'en suis pas fan.
Pour les mars Lyon je vais bientôt en Angleterre, ça serait peut-être l'occasion de lancer un grand test européen. On est peut-être devant un cloisonnement des produits pire que les zones des DVD, il faut que le consommateur se réveil !

3. Le mardi 14 octobre 2008, 11:47 par gepetto

Il y a eu une enquête il n'y a pas très longtemps en France par un organisme de consommateurs qui indiquait que les Prince en France avait maigris, qu'il y avait toujours le même nombre dans les paquets mais qu'ils étaient moins lourds individuellement, donc moins haut, moins large, bref ce que tu viens de démontrer. Tout ceci pour augmenter le prix au kilo sans changer le prix du paquet.. rusé.

4. Le mardi 14 octobre 2008, 11:47 par Chtiki

J'ai du mal avec la discordance entre "on pourrait penser sans appel que les princes allemand sont bien plus énergétiques, plus sucrés, et tout le tralala, que les princes français. Et bien étrangement il n'en est rien." et "731kJ - 483 kJ (soit 50% de plus, ce qui fait 41,kJ/g contre 20,3jK/g, je trouve ça énorme)". Ou alors tu as inversé l'ordre des biscuits (j'ai considéré français puis allemand comme dans les item précédents sauf la première photo)?

5. Le mardi 14 octobre 2008, 12:04 par flo

Gepetto : en effet c'est possible, et ils tenteraient aussi une invasion discrète en allemagne :) Aucune publicité n'est faite sur le paquet, pas de "nouvelles recettes" ou autre genre de ce truc. Si on a pas les deux paquets sous les yeux, on pourrait acheter l'un pour l'autre. À terme si ça marche peut-être qu'on aura plus que des petits prince.

Chtiki : euh, j'ai pas tout compris, mais :
* Photo 1 : allemand à gauche
* Photo 2 : allemand à droite
* Photo 3 : allemand en dessous
* Photo 4 : allemand à droite
En clair toujours le plus gros (et je rajoute que oui "allemand" est un abus de langage, c'est juste en opposition aux princes qui sont comme les français dans mes souvenirs).

6. Le mardi 14 octobre 2008, 23:56 par Uxi

Y'en a qui s'ennuient dans leur vie :p
Mais d'un autre côté je trouve les prince français un peu trop sucrés, y'a besoin de lait pour faire passer parce que ça donne soif.

7. Le mercredi 15 octobre 2008, 00:24 par Sullix

Ils sont vendus au même prix dans le même magasin ?
J'ai bien l'impression d'après tes photos et les packaging allemands, que les deux versions cohabitent...

Je vais faire une enquête en Belgique. 5,8 ou 6,2 cm de diamètre ?

8. Le mercredi 15 octobre 2008, 00:27 par flo

Ils sont vendus dans le même magasin (précisé de loin dans le brouillard au début de l'article, mais en effet c'est pas clair).

La comparaison avec la Belgique m'intéresse :)

9. Le mercredi 15 octobre 2008, 00:29 par Sullix

« Ils sont vendus dans le même magasin »

Il y a une différence de prix notable ?

10. Le mercredi 15 octobre 2008, 00:34 par flo

1€09 les petits, 1€29 les gros. Pour 150g supplémentaires (plus de 50%). Donc clairement je pense que les gros sont plus compétitifs.

11. Le mercredi 15 octobre 2008, 13:38 par Chtiki

Ce que je disais c'est qu'en premier tu dis que tu t'attends à ce que l'allemand soit plus énergétique mais qu'en fait pas du tout. Puis à la fin tu dis qu'il est 50% plus énergétique quand même. C'est çà que j'ai du mal à comprendre 0_o

12. Le mercredi 15 octobre 2008, 13:51 par flo

J'ai édité un poil pour la compréhension, il fallait bien entendu comprendre que les plus énergétiques étaient les français, c'était caractéristiques françaises contre allemandes.

13. Le vendredi 17 octobre 2008, 11:38 par Sprinteur

Sur ce sujet d'envergure internationale le Figaro s'était déjà exprimé (il est gratuit contrairement à Que Choisir qui avait levé le lièvre mais réserve la lecture du web aux abonnés)
www.lefigaro.fr/conso/200...
les blogs du JDD ont déjà aussi pris position pour accuser le président de tous les maux:
human-europe.lejdd.fr/200...
et le fabriquant se vante en Belgique d'avoir réduit le poids de l'emballage:
www.preventpack.be/files/...
C'est là que je m'aperçois que j'ai pas BBCode sur cette machine et ça gêne pour taper des URL sur les forums de discussion sur les problèmes internationaux

14. Le samedi 18 octobre 2008, 17:54 par flo

Arf, merci pour le premier et le dernier lien (le second, bon...). D'ailleurs pour le dernier un autre problème se sache derrière tout ça, la défense des Winnies contre une utilisation publicitaire abusive ! En plus sympa les miettes dans le pelage j'ai envie de dire.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://flo.fourcot.fr/index.php?trackback/50

Fil des commentaires de ce billet